Les actions de l’association Grains d’ici

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis 2012, le magazine « Odette and Co, rurale mais pas ringarde » est porté par l’association Grains d’Ici.

« Nous avons créé l’association Grains d’ici il y a 4 ans à Saint Basile, parce que nous pensons qu’il est important de semer des projets pour relier la terre et ses habitants. Notre association a aidé à l’émergence de l’AMAP du Doux Panier et du GASE (Groupement d’Achat Solidaire et Ethique) « Papilles et parlottes ». Elle organise chaque année en mai un Troc aux Plantes à Lamastre, un petit pas de colibris.

Nous voulons bâtir des liens entre des acteurs de la terre et des consommateurs recherchant des produits, entre des professionnels et des institutions, entre des projets qui existent et d’autres qui n’ont pas encore germé, entre les porteurs de projets et les politiques…

Nous voulons relier ceux qui à leur façon, portent des idées et des solutions locales inspirantes, originales, inventives. Nous voulons aider ceux qui sèment des graines d’avenir en terre ardéchoise. » Sabine Morlat, Présidente de l’association Grains d’ici.

https://grainsdici.org/

– ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS (2010-2014)

-2010-2014 : Troc aux plantes à Lamastre en début mai (Grains d’ici)

L’association Grains d’Ici organise depuis cinq ans un Troc aux plantes qui rencontre un succès grandissant : échange de plantes, expositions, ateliers, stands sur le thème développé rassemblent jardiniers et passants.  Chaque année, un thème est mis à l’honneur (les plantes mellifères en 2010, les plantes tinctoriales en 2011, les plantes médicinales en 2012, les associations au jardin en 2013, les cinq sens en 2014).

-2010-2011 : Accompagnement du projet d’Amap sur Lamastre (avec Richard Champion)

Il s’agit d’un groupe réunissant des producteurs/agriculteurs et des consommateurs de Lamastre et ses environs qui souhaitaient créer une AMAP, c’est-à-dire un système de vente de paniers de légumes et produits du terroir par les producteurs locaux auprès de clients engagés sur un prix fixe pour une période donnée. Grains d’ici a porté ce projet en 2010-2011, pour voir s’il pouvait se pérenniser. C’est chose faite : l’AMAP du Doux Panier est désormais autonome financièrement et au niveau de sa gestion.

-2011-2012 : Accompagnement du projet de GASE sur Lamastre (avec « Papilles et parlotte »)

En continuité de l’AMAP a émergé le souhait de constituer un groupement d’achat de produits biologiques, et de se retrouver dans un lieu convivial, pour mettre en place des initiatives. Grains d’ici a porté le lancement du GASE « Papilles et Parlotte », devenu autonome dans l’année 2012 (constitution d’une association). Un groupe a été constitué, un local à Désaignes a été trouvé, des actions se sont montées et les premières commandes ont été un succès. En 2014, le groupe cherche un nouveau local pour installer les produits.

COMMUNICATION AUTOUR DES INITIATIVES LOCALES

C’est l’axe le plus urgent qui a été dégagé lors de nos discussions : notre territoire est très riche en personnes qui créent une activité en lien avec la terre, qui ont des connaissances intéressantes, qui ont un projet lié au cadre naturel. Notre projet est de rendre visible l’action des professionnels et des porteurs de projet de notre territoire, par des moyens concrets  (réunions, mails, blog ou site Internet avec une carte, dépliant type carte…). Le blog de Grains d’ici a été créé pour permettre de relayer des informations locales.

-2011 : recensement des agriculteurs des communautés de communes avoisinantes (avec le Centre de formation professionnelle Cefora, stagiaires de l’AOF 2010-2011)

Les stagiaires de Cefora sont allés à la rencontre des agriculteurs locaux, en leur posant des questions pour mieux connaître leurs productions et leurs besoins.

-Depuis 2012 : accompagnement de la création du projet Odette & CO  (avec « les Odettes »)

Le magazine et le site d’Odette & CO permettent de mettre en lumières un certain nombre d’acteurs et d’initiatives locales. Il accompagne aussi un groupe de femmes d’ici, qui souhaitent cheminer professionnellement vers un retour à l’emploi, dans le cadre de la démarche appréciative, qui correspond à la philosophie défendue par l’association Grains d’ici.

Dans le cadre de l’accompagnement d’Odette, l’association Grains d’ici a pu créer deux postes : celui de Patricia Soubeyrand pour la commercialisation du magazine, et celui de Saskia Keijzers pour la comptabilité.

Laisser un commentaire