Angèle : “Galettes et palettes”

On retrouve des palettes dans sa crêperie, elle les a transformées en étagères, porte revues… et même des jardinières verticales qui nous ont intriguées ! Angèle joue de la scie sauteuse et décline des formes nouvelles au gré de son inspiration dans un geste sûr et spontané.  

  • Une artiste de l’upcycling

Angèle est une jeune femme débordante d’énergie qui nous reçoit au dessus de la crêperie qu’elle a créée avec Julien, son mari en plein centre de Désaignes, dans une maison en pierre.

Originaires de Bretagne, ils savaient vouloir monter une crêperie. Où ? Ils cherchaient pendant leurs vacances et préparaient soigneusement le projet sur le papier le reste de l’année. 5 ans de réflexion… Et puis, ils ont visité cette maison : une heure après ils faisaient une proposition au propriétaire, ils s’y voyaient.

Tout s’est alors déroulé facilement” dit-elle, alors que les travaux à faire étaient immenses, les moyens financiers limités. Ils réfléchissent, récupèrent le bois, des meubles abîmés, des objets qu’ils aiment dès qu’ils le peuvent, ils scient, rabotent, poncent, redessinent, jour après jour. Sa maison est la preuve de ses talents d’upcycling, jusqu’au véhicule qui n’est autre qu’un ancien camion pompier, rouge bien sûr ! Et qui sert aussi à stoker les déchets ménagers, tels que le verre et les cartons pour les porter chaque semaine à la … déchetterie évidemment !

Au début de la saison touristique 2015, la crêperie ouvre ses portes et les clients sont venus, de plus en plus loin, très satisfaits de cet endroit si beau, si convivial, de ces crêpes confectionnées avec des produits soigneusement choisis d’ici ou de Bretagne.

  • Une palette de palettes

EtP1070083 Angèle ne s’arrête pas à la porte de sa crêperie. Le centre tout en pierre du village classé de Désaignes l’inspire : elle y voit des végétaux. Elle avait vu sur internet que l’on pouvait recycler les palettes et l’idée lui est venue d’en faire des jardinières verticales. Avec du grillage à poules, de la paille et du terreau, elle les transforme en panneaux décoratifs.

Il faut que les plantes poussent rapidement pour s’y installer et tenir la terre : elle choisit ses variétés, les arrose avec l’eau de la fontaine et cela aussi prend… Elle choisit des plantes qui ont des racines qui s’étalent et qui de ce fait maintiennent le terreau. Lorsque les fleurs fanent, elle garde les racines anciennes auxquelles elle rajoute du terreau et l’ensemble s’enrichit pour devenir plus compact. Chaque jardinière est unique, les fleurs côtoient les plantes aromatiques dans un joyeux mélange de senteurs et de couleurs. Maintenant elle a même des commandes !

Et Angèle ne s’arrête pas là !

Elle a envie de connaître ses voisins,  de cultiver la gentillesse et la beauté alors elle leur fabrique aussi des palettes – jardinières verdissant davantage encore le centre de Désaignes et cela prend chez les voisins : ses jardinières sont un fil conducteur créant un lien supplémentaire dans le centre du village médiéval.

P1070084L’école aussi a été intéressée et les enfants les ont peintes avant d’en faire des carrés potagers  pour y faire pousser radis et salades qu’ils ont retrouvés dans leur assiette à la cantine.

Angèle fait, discute avec tout un chacun, récupère tout ce qui lui tombe sous la main et a l’impression d’être là depuis déjà plusieurs années. Quand on croit en son projet, qu’on sait ce qu’on veut avec les autres, c’est facile ; il n’y a qu’à faire. Et cela a fait boule de neige, pas étonnant pour Angèle qui arrivait de la station d’Avoriaz !

P1070092

Crêperie « Fleur de Sarrazin »

Place de la Fontaine Barbière – 07570, Désaignes

Tél : 04 75 07 79 61

Laisser un commentaire