La famille qui plantait des arbres

Créer une activité agri-rurale

à partir de châtaigniers ?

Sept générations se sont déjà succédées à la Ferme du Châtaignier, apportant chacune leur pierre à l’édifice, lorsque Michel Grange entre dans le GAEC familial, après une formation d’éleveur.
En 1983, il est rejoint par sa femme Martine, qui choisit de devenir elle aussi exploitante agricole, après avoir travaillé pendant des années dans un hôpital. Depuis, Michel et Martine ont développé bien des projets…

Une histoire de famille et une construction progressive de projet

En 1997, ils créent un atelier de transformation sous forme d’un Groupement d’Intérêt Économique (GIE) nommé “La Ferme du Châtaignier” regroupant la transformation de leurs fruits, la vente à la ferme, l’accueil et la prestation de service”.

CHATAIGNERAIE

Un cercle vertueux d’activités complémentaires

Cette création d’atelier et le développement de l’activité vont leur permettre de devenir plus autonomes, de diversifier leur gamme et de créer de nouveaux produits.
En 2008, leur fils Aurélien les rejoint, pour développer une activité d’apiculture, qui permet une pollinisation des arbres fruitiers, et pour de l’élevage (confection de terrines). Sa formation d’élagueur-grimpeur lui permet d’entretenir les châtaigneraies, avec l’aide active de ses moutons !

Des emplois créés :
Leur attachement à la terre et la passion de leur travail a rendu possible le développement de l’entreprise. Il en résulte la création d’un emploi à temps plein sur l’ensemble de l’exploitation, ainsi que deux emploi à mi-temps à l’atelier. A ceci
s’ajoute l’embauche de 3 à 4 saisonniers durant 4 mois sur l’atelier. Il faut également 15 à 20 personnes pendant environ 3 semaines pour la récolte des châtaignes.

Creme-de-chataignes

L’histoire d’une passion familiale

Lorsque Martine et Alain Grange ont décidé de produire des châtaignes glacées, ils ont eu la       surprise de s’entendre dire qu’il était impossible de confire et glacer les variétés locales : les marrons glacés habituels sont des marrons d’Italie, une variété qui se confit et s’emballe très bien. Qu’à cela ne tienne, la famille Grange n’allait pas se laisser décourager ! Avec détermination, elle continua les recherches sur les techniques de glaçages et après trois ans de tests, elle est heureuse de déjouer les prédictions pessimistes et de prouver que les châtaignes d’Ardèche se prêtent très bien à la transformation en châtaignes glacées. La Ferme du Châtaignier les propose avec quatre autres producteurs du sud-Ardèche, sous une marque commune : Secrets Fermiers, créée en partenariat avec le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche.

Pour découvrir cette ferme que la famille Grange met en valeur depuis plus de sept générations, il faut emprunter la petite route de Gilhoc, qui serpente entre collines et prairies. La salle d’accueil est une ancienne chèvrerie très joliment restaurée : le bois de châtaignier donne ses tons chauds au mobilier, tandis que les murs sont ornés de tous les pots de confitures, de crèmes, de liqueurs ou de farine de châtaigne qu’on peut acheter sur place… On peut y déguster des crêpes à la châtaigne et des jus de fruit maison, puis découvrir l’atelier de transformation où l’on en apprendra bien plus sur « l’arbre à pain », son histoire et toutes les techniques pour créer des produits à base de châtaigne. La Ferme du Châtaignier fait partie de ces lieux qui sont un reflet de l’évolution d’une région, puisque son destin est lié à l’histoire de la châtaigne d’Ardèche.

Gouter-lardeche

Le Roux 07270 Lamastre

Tél : 04.75.06.30.19

06.11.57.32.20

Laisser un commentaire